L’Hôtel Moderne à Porto-Vecchio : Intemporalité et Simplicité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Il aura fallu trois années de travaux pour réhabiliter cette bâtisse en ruine face à l’église de Porto-Vecchio. L’Hôtel Moderne est le résultat d’une histoire familiale, la collaboration entre 3 sœurs, Anaïs, Chloé et Marie-Léa.
Chloé, architecte, a réalisé le projet et en a assuré la direction artistique ; Marie-Léa est à la direction administrative de l’établissement et Anaïs en est la Directrice opérationnelle.

Quel est votre hôtel idéal ?

Lorsque nous voyageons et découvrons de nouvelles adresses, nous recherchons tout particulièrement la singularité, l’identité et le service personnalisé. 
Quel que soit le niveau de prestation de l’hôtel ou son registre architectural/décoratif, nous apprécions ressentir l’effort mis en œuvre pour recevoir.

Pourquoi avoir choisi l’architecte Julien Darbon pour collaborer sur ce projet ?

Chloé — Nous avons régulièrement collaboré avec Julien sur une grande variété de projets et sommes très complémentaires dans notre approche architecturale. Lorsque le projet avec mes sœurs s’est concrétisé, il m’est apparu évident de le solliciter pour que nous le réalisions ensemble.

Comment définiriez-vous le style de l’hôtel Moderne ?

La simplicité et l’intemporalité ont été les clés de voûte du projet architectural et décoratif. A l’intérieur des façades historiques préservées, nous avons choisi de désencombrer l’espace et nous affranchir du superflu. Nous nous sommes orientées vers un minimalisme japonisant usant de matériaux bruts, organiques et minéraux, et offrant une clarté omniprésente apportée par des nuances chaudes et des tonalités claires. Une importance toute particulière a également été apportée à la durabilité et la fonctionnalité des objets. Le projet de l’hôtel a constitué une véritable réflexion sur « les essentiels de l’hôtellerie.

Le choix des matériaux participe à l’ambiance du lieu, comment s’est déroulé votre collaboration avec Maison Luciani ?

Nous avions déjà collaboré avec Maison Luciani sur d’autres projets et connaissions une partie de leur collection. Nous savions exactement ce que nous voulions comme équipement pour les salles de bain, la grosse indécision était sur le revêtement de sol. Nous voulions un revêtement unique pour tout l’hôtel et qui soit minéral. Le retard du chantier aidant, à l’automne 2021, lorsque la collection Italgraniti est rentrée ça a été le coup de cœur ! Ce revêtement répondait à toutes nos attentes : nous pouvions réaliser la continuité souhaitée dans toutes les pièces de l’hôtel (intérieur comme extérieur) !

Les éléments indispensables dans une chambre d’hôtel selon vous ?

Une excellente literie pour bien dormir. Des rangements pour ne pas avoir ses affaires dans les pieds Et un bon sèche-cheveux 😉

Le tourisme durable est un enjeu majeur pour notre planète, êtes-vous sensible à cette problématique ?

Nous sommes très sensibles à cette problématique et cela nous tenait à cœur de l’avoir pour fil conducteur de ce projet. Nous trouvons que le secteur de l’hôtellerie génère beaucoup de déchets qui peuvent être facilement réduits, à commencer par le plastique, nous l’avons banni des chambres (les amenities sont sans plastique. Les produits de beauté sont dans des flacons réutilisables. Nous n’avons aucun contenant en plastique dans le minibar). Pour le reste des déchets nous les trions ou les revalorisons (nous avons opté pour un digesteur pour les déchets alimentaires, qui les déshydrate et les transforme en composte). D’un point de vue économique, nous essayons d’utiliser un maximum de produits régionaux pour le petit déjeuner. D’un point de vue environnemental, nous avons préservé au maximum le bâtiment (conservation de la façade en pierres, des ouvertures existantes…) tant d’un point de vue architectural que d’un point de vue patrimonial car cela fait près d’un siècle que c’est un hôtel.

Vos lieux de prédilection à Porto-Vecchio ?

Manger les pieds dans le sable au Dune ou un plat traditionnel à Casa Corsa. Boire un bon cocktail à l’Othello. Se poser et contempler le panorama depuis le toit de l’hôtel ; )